Huit ressortissants rwandais sur le point d'être expulsés de la République du Niger (arrêté d'expulsion signé le lundi 27 décembre 2021)

Publié le par Nikozitambirwa

Ces personnes sont définitivement expulsées du territoire du Niger avec interdiction permanente de séjour pour des raisons diplomatiques.

Arrêté du 27 décembre 2021 du Ministre de l'Intérieur et de la Décentralisation de la République du Niger portant expulsion définitive du territoire de huit (08) ressortissants rwandais.

Il s'agit de : 

  1. ZIGIRANYIRAZO Protais, né le 02/02/1938, à Gisenyi/Rwanda;
  2. NZUWONEMEYE François Xavier né le 30/08/1955 à Kigali/Rwanda;
  3. NTEZIRYAYO Alphonse, né le 26/08/1947 à Butare/Rwanda;
  4. MUVUNYI Thearcisse (lire Tharcisse) né le 15/08/1953 à Byumba/Rwanda;
  5. NTAGERURA André né le 02/01/1950 à Karengera/Rwanda;
  6. NSENGIYUMVA Anantole (lire Anatole) né le 04/09/1950 à Gisenyi/Rwanda;
  7. MUGIRANEZA Prosper né le 02/10/1957 à Kibungo/Rwanda;
  8. SAGAHUTU Innocent, né le 30/05/1962 à Cyangugu/Rwanda.

Les intéressés seront mis en demeure de quitter le territoire de la République du Niger dans les sept (07) jours suivant la date de notification de cet arrêté  signé par le Ministre de l'Intérieur et de la Décentralisation de la République du Niger, Monsieur Hamadou Adamou Souley.
Dans son article "Expulsion des ex-prisonniers rwandais de l’ONU par le Niger. Scandale ou pagaille?" publié le 28 décembre 2021, Emmanuel Neretse exprime son incompréhension et son étonnement quant à cette séquence des plus rocambolesque dans un laps de temps aussi court, à savoir :
- l’annonce de l’Accord signé le 15 novembre 2021 en vertu duquel la République du Niger s'était engagée à accorder aux personnes libérées ou acquittées par le TPIR, sans exiger de paiement, le statut de résident permanent et à leur délivrer les pièces d'identité pertinentes, dans les trois mois suivant leur entrée sur son territoire;
- l'accueil le 05 décembre 2021 par la République du Niger de ressortissants rwandais acquittés ou libérés par le TPIR en application de cet Accord;
- l'arrêté d'expulsion signé le lundi 27 décembre 2021 par le Ministre de l’Intérieur et de la Décentralisation de la République du Niger. 
Il convient de rappeler que le Président du Mécanisme international appelé à exercer les fonctions résiduelles des Tribunaux pénaux avait, le 13 décembre 2021, salué l'accord conclu le 15 novembre 2021 entre le Niger et l’ONU au sujet de la réinstallation de neuf personnes acquittées ou libérées qui vivaient dans une résidence surveillée à Arusha, en République-Unie de Tanzanie. Venu présenter le dernier rapport sur l’état d’avancement des travaux du Mécanisme, M. Carmel Agius avait même déclaré que cet accord « marque un tournant » pour cette question qui semblait « presque impossible à régler », précisant que le Niger a consenti à accueillir les neuf personnes concernées (13 DÉCEMBRE 2021, CONSEIL DE SÉCURITÉ de l'ONU : le Président du mécanisme résiduel des tribunaux pénaux salue l’accord avec le Niger sur la réinstallation des personnes acquittées ou libérées, CS/14733). 

Accord conclu le 15 novembre 2021 entre le Niger et l’ONU au sujet de la réinstallation de neuf personnes acquittées ou libérées qui vivaient dans une résidence surveillée à Arusha, en République-Unie de Tanzanie
Arrêté du 27 décembre 2021 du Ministre de l'Intérieur et de la Décentralisation de la République du Niger portant expulsion définitive du territoire de huit (08) ressortissants rwandais (page 1).
Arrêté du 27 décembre 2021 du Ministre de l'Intérieur et de la Décentralisation de la République du Niger portant expulsion définitive du territoire de huit (08) ressortissants rwandais (page 2).

29.12.2021
Nikozitambirwa

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article